Alstom : l’État veut augmenter les enchères

AlstomConvoité par General Electric, Siemens et Mitsubishi Heavy Indstries, la négociation pour la reprise de la branche énergie d’Alstom n’est pas finie. L’État tente en effet de faire grimper les enchères.

Les discussions vont encore continuer cette semaine entre l’Etat et les différentes entreprises. Les offres doivent être améliorées. Tant qu’il sera possible, nous souhaitons qu’elles le soient “. Telle est la discussion qui se déroulait entre les dirigeants de MHI, de siemens et la présidence français. Les négociations continueront également avec Général Electric. Siemens pense tout de même que sa proposition serait beaucoup plus intéressante financièrement, stratégiquement et socialement et qu’il n’est plus la peine de l’améliorer. “Les discussions vont encore continuer cette semaine entre l’État et les différentes entreprises. Les offres doivent être améliorées. Tant qu’il sera possible, nous souhaitons qu’elles le soient ” déclare-t-il lors d’une conférence de presse Paris.

L’Élysée tient à rester neutre, mais souhaite que les négociations prennent en compte les trois éléments qu’elle juge importants : l’indépendance énergétique, l’emploi et l’emplacement des activités.

Laisser un commentaire