Mitsubishi et Siemens proposent 7,25 milliards d’euros pour Alstom lors de la réunion à l’Elysée

comparateur-assurance-auto-mitsubishi_5471La firme japonaise Mitsubishi Heavy Industries et la firme allemande Siemens ont mis sur le tapis 7,25 milliards d’euros pour le rachat de la section énergétique d’Alstom, l’objet de convoitise de GE rapporte une presse japonaise.

 

Les conglomérats japonais et allemands ont annoncé mercredi dernier une coopération pour faire une offre commune afin d’empêcher General Electric qui a offert 12,35 milliards pour l’acquisition des activités énergétiques d’Alstom.

Officiellement, les deux firmes n’ont pas encore annoncé le montant exact de leur offre, mais la presse japonaise Nikkei semble affirmer que la somme serait aux alentours de 7,25 milliards d’euros. La somme proposée serait inférieure en valeur à celle de GE, mais les deux géants visent une toute petite partie du secteur énergétique et ne concerneraient pas la partie distribution/transmission.

L’offre est divisée en deux parties : Mitsubishi s’associe Hitachi et ferait une offre de 3,6 milliards d’euros pour la partie turbines à vapeur d’Alstom employés dans les centrales nucléaires Françaises, et siemens offrirait cette même somme pour les turbines à gaz.

Cependant, selon la presse japonaise, MHI aurait affirmé que la collaboration avec Siemens « était en cours d’étude et qu’aucune décision n’a pas encore été prise. »

Laisser un commentaire