Une amende historique pour BNP Paribas

BNP_Paribas_amendes_etats_unisSelon un accord annoncé officiellement ce lundi 30 juin, BNP Paribas va plaider coupable dans l’affaire qui l’oppose aux autorités américaines et devrait payer une amende de près de neuf milliards de dollars. Un montant record qui devrait éviter à la banque française les frais et les risques d’un procès aux Etats-Unis.

Après plusieurs mois de négociations, un accord à l’amiable a finalement été trouvé entre les autorités américaines et BNP Paribas. Accord qui va toutefois coûter très cher à la banque française puisque celle-ci a accepté de débourser pas mois de 8,9 milliards de dollars (6,4 milliards d’euros), la pénalité financière la plus lourde jamais infligée par les Etats-Unis à une banque étrangères.

Par cette arrangement, la banque française reconnaît donc en quelque sorte sa culpabilité. Rappelons ici que la justice américaine et plus particulièrement Benjamin Lawsky, ex-procureur devenu régulateur bancaire de l’état de New-York, enquêtait depuis plusieurs mois sur des opérations irrégulières en dollars que la BNP aurait entretenu vers des pays soumis à des sanctions économiques américaines, notamment le Soudan, l’Iran et Cuba entre 2002 et 2009.

Au total, l’enquête des autorités américaines a porté sur plus de 100 milliards de dollars de transactions, et elles posséderaient désormais la preuve que plus de 30 milliards de dollars ont bien été dissimulés afin de contourner les sanctions. D’après une des sources proches du dossier, BNP aurait même poursuivi certaines de ces transactions prohibées jusqu’en 2012, alors que les investigations des services de Benjamin Lawsky étaient déjà engagées.

Crédits photo : Reinhardhauke

Laisser un commentaire