ERDF s’engage pour la formation des jeunes

ERDF jeunesLe travail des équipes de Philippe Monloubou et de Christian Nadal vise à encourager le développement d’un savoir-faire et d’une culture d’entreprise au sein de la filiale d’EDF. Pour y parvenir, Marianne Laigneau, Directrice des ressources humaines Groupe au sein du conseil de surveillance propose de s’appuyer sur l’apprentissage, un moyen par ailleurs conforme aux orientations retenues pendant la dernière conférence sociale…

A l’arrivée de Philippe Monloubou à la présidence du directoire, l’entreprise a confirmé son soutien aux choix du conseil de surveillance déjà dirigé par Christian Nadal lors du mandat Michèle Bellon. Parmi ces décisions stratégiques, le développement de l’apprentissage fait par exemple l’objet d’un large consensus au sein des services et des directions territoriales. Le tandem dirigeant ERDF fait ainsi confiance en la jeunesse pour mener des projets d’avenir comme le déploiement du compteur intelligent LINKY, ou encore le développement des smart grids…

Marianne Laigneau, en charge des ressources humaines mène d’ailleurs activement une politique de partenariat avec les centres de formation et d’apprentissage (CFA). Ainsi le CFA de La Roche-sur-Yon a annoncé la semaine dernière l’ouverture de 8 postes d’apprentis dans le journal Ouest France. Dans un même temps, on apprend que « Denis Cadon, directeur territorial ERDF Haute-Loire, et Philippe Etlicher, proviseur du Lycée Charles et Adrien Dupuy, ont signé une convention pour la reconduction du partenariat qui les unit depuis plusieurs années ».

Des annonces qui s’inscrivent dans l’actualité du travail gouvernemental puisqu’il y a quelques jours, le Premier Ministre annonçait vouloir renforcer l’apprentissage en France. En effet, à l’issue de la conférence sociale qui s’est tenue le 8 juillet dernier, M. Valls a promis dans son discours de clôture que « 200 millions d’euros supplémentaires seront dégagés et votés dès la semaine prochaine » afin de développer l’apprentissage dans les entreprises. Des mesures complémentaires qui répondent aux inquiétudes des professionnels de voir cette porte d’entrée dans le monde du travail sacrifiée au profit de dispositif comme les emplois d’avenir qui sont aujourd’hui quasiment enterrés…

Laisser un commentaire