Redevance télé : vers une nouvelle augmentation des prix

La subvention de 300 millions d’euros pour l’audiovisuel public va disparaître. Cependant, la taxe télécom de 200 millions est encore conservée.

La restriction budgétaire déclarée par le gouvernement est un coup dur pour France Télévisions et le téléspectateur. En effet, le gouvernement a décidé de diviser par dix l’aide budgétaire d’ici 2017. Ainsi, le financement de l’audiovisuel public sera prise en charge par la redevance. Selon Rémy Pfimlin, président de France Télévisions, la redevance est un filet sécuritaire pour l’indépendance de l’audiovisuel public.  Cependant, il est quand même important de compenser la dotation de 300 millions euros par an.

Selon Aurélie Filippetti, la perte pourrait être compensée par l’État qui pense s’appuyer sur l’augmentation régulière de la redevance après une indexation de l’inflation et par le ministère qui s’appuie sur la « dynamique naturelle » des foyers qui paient la redevance. Fixée pour le moment à 133 euros, il existe deux cas de figure concernant la promesse de Manuels Valls sur les 1,8 millions de foyers affranchis de l’impôt. D’une part, la redevance pourrait connaître une hausse beaucoup pus important, et d’autre part l’assiette de la contribution sera élargie.

Laisser un commentaire