Les assistants d’écoute maintenant en vente à la pharmacie

1035829_audition-letat-autorise-la-vente-en-pharmacie-des-assistants-decoute-web-tete-0203722336693Les « sonophones » n’ont été commercialisés que dans quelques pharmacies en 2011. Maintenant, ils sont commercialisés dans toutes les pharmacies après le décret du 22 août.

Cette nouvelle a surpris les professionnels de l’audition. Le décret a été publié au Journal Officiel du 22 août permettant la vente des « assistants d’écoute » en pharmacie. Les appareils sont préréglés et dotés « d’une puissance maximum de 20 décibels », ils n’exigent pas une ordonnance médicale ni de la rééducation d’un audioprothésiste. Sonatto le principal concepteur estime que ce décret « immense soulagement » qui félicite un « geste fort en faveur des malentendants et des médecins ».

Les concepteurs d’audioprothèses ne sont pas favorables à ce décret. Synea était même en procès avec le concepteur d’assistant d’écoute Sonatto : «le premier flux important de migrants est arrivé d’Espagne avec les conquistadors au XVIe siècle. Avec la guerre et les maladies, ils ont apporté les agrumes, la coriandre, les oignons, l’ail et le gingembre, ainsi que les cochons, le bétail et la volaille. Ils ont aussi apporté des plats maures du nord de l’Afrique, d’autres de nonnes espagnoles douées en pâtisserie» explique le président de Synea, Guillaume Flahault. Il a apporté des explications sur les impacts de cette décision. « Les assistants d’écoute étaient déjà vendus en pharmacie depuis trois ans, de façon plus ou moins légale »

Laisser un commentaire