UTC et Boeing ont peur d’une pénurie de titane russe

boeing-logoD’après les résultats de « Wall Street Journal » UTC et Boeing ont fait de stock de titane russe face à une éventuelle pénurie. Ce matériau constitue près de 15 à 20% des avions modernes.

L’aéronautique serait-elle menacée par l’absence du précieux titane russe ? En tout cas, UTC et Boeing se présence à d’éventuelle embargo d’après les publications de « Wall Street Journal ». Le titane joue un rôle important dans l’aéronautique. Il est à la fois résistant et très léger. Si avant, il n’est utilisé que pour les appareils militaires, l’aéraunotique est devenu l’un d’es plus grand consommateur de titane.

Le matériau est surtout utilisé comme élément de fuselage des A350 et des trains d’atterrissage et des armatures des sièges du Boeing 787. Un Airbus A380 a besoin d’environ 70 tonnes de titane. Boeing et Airbus s’approvisionnent en titane auprès de VSMPO, une filiale du holding miliaro-industriel étatique Rostec, qui procure les 30% des besoins mondiaux en titane, les 60% des demandes de Airbus et les 40% des besoin de Boeing. Les deux avionneurs et VSMPO ont été partenaire depuis des années et leur contrat de collaboration devrait se prolonger jusqu’en 2020.

Laisser un commentaire