Francois Pervis, plus vite que jamais

francois pervisMéconnus du monde du cyclisme il y a quelques années, les projecteurs sont désormais braqués sur ce cycliste français de 30 ans. Il ne peut que gagner, et il l’avait encore prouvé en devenant encore une fois champion du monde de cyclisme sur piste.
Il était confiant « Je me suis dit : “Tu es l’homme le plus rapide du monde. Tu ne crains personne” »
Et finalement, il avait raison et n’avait pas déçu ses entraineurs et ses supporters en conservant son titre de champion du monde dans l’épreuve du keirin, dans l’enceinte du nouveau Vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines. Il avait tenu bon lors du final du Keirin face au Néo-Zélandais Edward Dawkins, à la sortie du final il ajoutait « Je savoure, mes Mondiaux sont déjà réussis. Gagner le titre en France, ça n’arrive qu’une fois dans la vie. »
Il avait remporté pour la troisième fois, vendredi 20 février le titre du kilomètre dans les championnats du monde de cyclisme. Il aura fallu à ce jeune cycliste, gagné les trois épreuves de cette discipline, qu’il n’avait jamais accomplie jusqu’ici. « Même les multiples médaillés olympiques et mondiaux Florian Rousseau et Chris Hoy ne l’ont pas fait. Seul Arnaud Tournant avait remporté trois titres à Anvers en 2001, mais en comptant la vitesse par équipe », d’après le champion du monde Laurent Gané et entraineur de l’équipe de France. Le Directeur technique national félicite les efforts fournis par François Pervis depuis 2014, « C’est un vrai bosseur. Il est explosif et puissant. On ne l’entend pas beaucoup, mais quand il parle ses paroles portent. C’est important que le grand public l’ait découvert grâce à ce triplé mondial ». Malgré sa victoire le champion du monde regrette le manque de support médiatique sur ce sport « Avec l’escrime, nous sommes le sport qui ramène le plus de médailles. Je trouve, ce manque de médiatisation aberrant » a-t-il affirmé.

Laisser un commentaire