La Cour des comptes “refroidit” les stations de ski pyrénéennes

PyrénéesL’avenir des stations de ski des Pyrénées est inquiétant. Un rapport de la Cour des comptes dresse un bilan terrible pour la situation financière de l’ensemble du parc skiable pyrénéen.

En raison d’un ralentissement de l’activité, le niveau d’endettement est arrivé à 300% voir 400% dans certains cas du chiffre d’affaires. La cour évoque aussi l’ancienneté des installations et un net recul des investissements de ces dernières années. La faible altitude et le réchauffement climatique donne un caractère de plus en plus aléatoire à l’enneigement. A cela se rajoutent, un accès routier difficile et un manque cruel de services au pied des pistes.

La cour des comptes ne fait pas que dresser un bilan, elle préconise des mesures pour redynamiser et assainir la situation. Tout d’abord, une mise en commun des politiques commerciales entre les stations de ski, une plus grande professionnalisation des moyens de gestion et enfin le développement d’activités sportives autres que le ski alpin. Le plus difficile à évoquer, est le fait que la cour des comptes préconise que le soutien public des collectivités locales doit être réservé aux stations de ski qui peuvent assurer un équilibre d’exploitation.

Les Pyrénées françaises comptent une trentaine de stations dont les deux tiers ont un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions d’euros.  Ce rapport est une très mauvaise nouvelle.

Crédit photo : CDT Béarn Pays Basque

 

Laisser un commentaire