Implants mammaires : encore un nouveau scandale ?

IMPLANTCertains cas de cas cancer particulier en France auraient un lien avec des implants mammaires selon les publications du Parisien, ce mardi. D’Après le quotidien, l’Institut national du cancer aurait découvert une nouvelle maladie, qu’il surnomme le « Lymphome anaplastique à grande cellule qui aurait un lien avec les implants mammaires lymphome AGC-AIM.

“Nous sommes particulièrement vigilants sur le suivi de l’affaire des prothèses mammaires, car c’est la santé des femmes qui est en jeu”, a annoncé François Hébert, directeur général adjoint de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) au quotidien.

Selon lui, “il y a eu un premier cas en 2011, deux en 2012, quatre en 2013 et onze en 2014. Une personne est décédée.” “Dans un premier temps, il a été décidé que les femmes qui se font poser des implants mammaires doivent être obligatoirement averties de ce nouveau risque, même s’il est faible”, a-t-il poursuivi, en en ajoutant que “des lettres d’information et de mise en garde ont été envoyées aux professionnels de santé” et qu’une réunion d’experts devrait avoir lieu vers la fin du mois de mars. “S’il faut prendre des mesures, si on doit les interdire, nous le ferons”, a affirmé François Hébert.

Il est à noter que près de 400 000 Françaises ont actuellement des implants mammaires avec 83 % pour des raisons esthétiques et 17 % pour une chirurgie de reconstruction.

Laisser un commentaire