Pirelli va rouler avec la Chine

PirelliLes chinois investissent en Italie, le groupe ChemChina va prendre le contrôle ni plus ni moins des pneus Pirelli. La transaction provoque un beau débat dans la péninsule.

C’est un peu comme si en France Michelin était racheté par des chinois, imaginez-vous le remue-ménage. En effet, Pirelli est un groupe centenaire actuellement fournisseur exclusif de la Formule 1 et, célèbre pour ses calendriers de charme. Pirelli c’est aussi un chiffre d’affaires de 6 milliards d’euros.

Marco Tronchetti Provera le PDG de Pirelli, a signé un accord dimanche soir pour un partenariat. Cela inquiète pour le devenir et la santé du capitalisme à l’italienne. Monsieur Trochetti Provera annonce cependant, que la collaboration avec ChemChina représente une grande opportunité pour Pirelli et lui garantit un développement et une stabilité. L’actuel PDG de Pirelli devrait d’ailleurs conserver son poste.

A plus long terme, une réorganisation de Pirelli est envisagée. Une scission de Pirelli pourrait s’effectuer, d’un côté les pneus haut de gamme, de l’autre les pneus industriels avec des actifs chinois. ChemChina pour sa part représente un actif évalué à 41 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires de 36,7 milliards d’euros en 2013.

Née en 1872 à Milan, la firme Pirelli a commencé à fabriquer des pneus pour vélos avant de passer au secteur automobile naissant, y compris en compétition jusqu’aux actuels pneus de Formule 1.

Crédit photo : Social Extremely

Laisser un commentaire