Google Glass: un échec monumental

GOOGLASSLa création d’un produit cool est plus un art qu’une science. Google a enfin compris la leçon, avec les démonstrations d’Apple depuis le début du iPhone. Malgré un système de vente ben coordonnée, Google n’a pas réussi à intégrer la notion de « cool » dans ses Google Glass.

 
Les mannequins, les créateurs de mode et les geeks influents ont porté ces fameuses Google Glass, et ce, au moment où Apples, Samsung et Microsoft bombardaient de publicité les chaînes de télévision, les rues et les pages Facebook de pour leurs dernières créations. Google a choisi une autre stratégie, c’est de privilégier les relations publiques même si cela nuit à la publicité. Une stratégie qui est très peu commerciale.

 
Google Glass n’a pas réellement étudié les éventuelles menaces qui peuvent toucher la vie privée dans la sphère réelle. L’internaute dévoile déjà son big data personnel tout les jours sur les Web sociaux et il doit aussi accepter le fait d’être filmé et enregistré par une multitude de micro-caméras au travail, au restaurant, dans les transports en commun, dans les bars, à la maison… Steve Jobs et Tim Cook, eux, prenaient le temps d’expliquer pourquoi leurs dernières inventions sont vraiment « cool ». Serge Brin et Larry Page n’ont pas mis le paquet pour séduire son public, surtout face aux pétitions et campagnes anti-Google Glass.

 
Quelques heures avant la sortie du dernier modèle d’iPhone ou du dernier Galaxy, les boutiques Apple, Samsung anis que les distributeurs partenaires ont été submergées par une armée de joyeux « zombinautes » à la rehcherche du Graal. Ce n’était pas le cas pour le lancement de Google Glass. L’équipe de Google n’a jamais décidé ni fait savoir une date de sortie. Google n’a pas mis en place des Google Stores et il n’y avait pas de vendeurs agréés Google. Le public s’est vite lassé et s’est tourné vers autre chose.

 
Google Glass coûte près de 1400 € ou 1500 dollars, et ce, pour ceux qui arrivent à s’en procurer, un prix qui est deux à trois fois plus coûteux qu’un iPhone, ou un Samsung Galaxy Tab. Pourquoi un Geek qui souhaite avoir une killer app « potentiellement disruptive » devrait -il payer très cher pour un produit auquel il ne peut pas accéder qui est constamment en version bêta?

 
Malgré son design « techno », Google Glass n’est pas un produit révolutionnaire comme le sont l’iPhone et l’Ipad, mais offre juste un statu quo sur l’utilisateur. Cependant, il faut admettre que Google Glass a été un tournant important dans la création « d’application légère » de réalité augmentée comme la reconnaissance faciale, la détection d’émotions, les activités sportives, les tirs assistés de précision. Il rassemble quelques caractéristiques exploitables ou dérivées dans des concepts plus innovants.

crédits photo: wikipédia

Laisser un commentaire