Sony: possibilité de fermeture d’un site en Seine-et-Marne

earphones-445308_640Les sources syndicales craignent la suppression de près de 68 emplois dans l’usine de Moissy-Cramayel.
DADC, la filiale française de Sony, une branche du géant de l’électronique japonais dédié à la fabrication et la distribution de DVD et Blu-Ray, pourrait fermer ses portes à de Moissy-Cramayel en mars 2016, selon les informations récoltées par Libération jeudi dernier. DADC est composé de 78 salariés, et 68 d’entres eux pourraient perdre leur emploies ou reclassés, don 51dans le département logistique chargé de la fabrication des disques.
Sony explique sa décision dans un document que Libération s’est procurée. D’après le document, cette décision résulte d’une “baisse d’activité” d’environs de moitié suite à une perte de deux clients, Warner et Paramount.
Sony évoque également une baisse globale du support physique dans les ventes, comme celle de Netflix, un service de SVOD américain implanté en France en septembre dernier. La filiale de Sony distribue des films de Sony Pictures TF1 Vidéo et France Télévisions Distribution, et également des jeux vidéo de Take Two Interactive et Electronic Arts.
L’ensemble de cette activité devrait être attribué à une société de sous-traitance externe. “L’activité correspondant au volume demeurant à traiter pour les clients de Sony DADC France serait confiée à un prestataire logistique externe ou repreneur, à identifier, qui serait plus à même de faire face aux évolutions du marché par le volume traité”, évoque le document. 17 autres emplois, dont 11 activités de services et 6 postes des fonctions supports.
L’année dernière, Sony DADC de Moissy-Cramayel a fait une perte de 9,15 millions d’euros, soit quatre fois supérieures à la perte enregistrée en 2013, d’après les informations visibles sur société.com.

Laisser un commentaire