2015 : sera t-elle l’année des grèves en Allemagne ?

Drapeau Allemand_photo de fdecomiteQue se passe-t-il chez nos amis outre-Rhin ? Ils comptabilisent deux fois plus de jours de grève durant les cinq premiers mois de l’année 2015 que pour la seule année 2014. Le gouvernement vient d’adopter un projet de loi destiné à empêcher l’influence grandissante des petits syndicats catégoriels dans le secteur des services.

Les traditionnelles grèves dans l’industrie, sans conséquence sur la vie quotidienne des Allemands, laissent en effet la place à des conflits dans le secteur des services.  L’année 2015 pourrait battre tous les records : avec la grève à la Deutsche Post, le mouvement social chez Amazon, l’annulation  de trains en mai et une grève illimitée dans les crèches municipales sans oublier la grève historique par sa longueur à la Deutsche Bahn.

Jusqu’en 2010, l’usage voulait que les syndicats les plus puissants négocient les accords salariaux avec la direction. Cette règle assurait une unité salariale et facilitait les négociations. Or, en 2010, la Cour fédérale du travail y a mis un terme, les petites centrales en ont profité. De nouveaux syndicats catégoriels ont commencé à critiquer la puissante DGB jugée souvent trop modérée. Pour freiner des mouvements sociaux souvent menés par quelques salariés regroupés dans un syndicat catégoriel, le gouvernement a donc voté vendredi 22 mai une loi destinée à redonner la priorité aux syndicats les plus représentatifs.

L’Allemagne « nouveau pays de grèves », pas encore complètement ! L’ampleur des récents conflits reste toutefois limitée. Le pays se maintient en queue de peloton en Europe.

Crédit photo : fdecomite

Laisser un commentaire