115: le nombre de familles SDF qui demandent un hébergement d’urgence ne cesse d’augmenter

800px-SDF-ParisL’an dernier, près de 771.500 demandes d’hébergement ont été effectuées selon le baromètre annuel du 115, soit une augmentation de 26% par rapport à 2012. Les appels de familles et de mineurs sans-abri ne cessent d’arriver alors que près de la moitié des demandes n’ont pas encore abouti.

Ce chiffre s’explique par le fait que le nombre de demandeurs ne cesse de s’accroître. En tout, près de 97.600 SDF ont appelé le numéro d’urgence équivalent à 3.500 personnes supplémentaires selon le baromètre. Mais certaines demandes sont souvent renouvelées à cause des faibles durées des accueils et beaucoup de réponses négatives.

“Depuis le début du quinquennat de François Hollande, la situation des sans-abri s’est plutôt dégradée », avait accusé Florent Gueguen, directeur général de la Fédération nationale des associations de réinsertion sociale (Fnars), qui réalise ce baromètre.

La plupart des demandes surviennent surtout durant l’hiver, “une gestion au thermomètre » estime la Fnars. Durant le reste de l’année, les demandeurs font souvent face à des réponses négatives. La majeure partie des demandeurs sont des hommes, mais “on constate une hausse inquiétante des demandes des familles et des mineurs”, estime Florent Gueguen.

39% des demandeurs sont des familles. En 2014, près de 20.600 mineurs ont appelé le 115, soit une hausse de 18%. 30% des demandeurs sont des femmes seules. 10% des travailleurs sont des travailleurs pauvres qui travaillent, mais qui ne sont pas capables de se payer un logement.

Ce chiffre “énorme” ne concerne qu'”une partie du territoire”, hors Paris, indique Florent Gueguen. 17% sont systématiquement hébergées, tandis que 34% reçoivent des réponses partielles.

77% des réponses négatives sont dues à l’absence des places disponibles. Le 115 fait face à une situation de “gestion de la pénurie” avec des stratégies d’hébergement de courte durée ou la mise ne place de critères d’éligibilité.

crédit photo: Siren

 

Déjà un commentaire sur cet article

  1. La situation des sans-abris se détériore. C’est pour cela qu’il faut trouver des solutions. De notre côté, dans le sud de la France nous mettons en place un abri innovant. Venez nous découvrir ! https://www.facebook.com/pages/Cocoon-un-abri-pour-les-sans-abri/300278986835651?fref=ts

Laisser un commentaire