Total : démarrage d’une nouvelle usine à Singapour

Total Raffinerie de la Mède_photo de Dominique LenoirTotal a annoncé vendredi le démarrage de sa plus grande usine ultramoderne de fabrication de lubrifiants de très haute qualité. Elle est située dans le complexe industriel de Tuas South à Singapour, avec en ligne de mire le marché asiatique. Un marché dynamique dans une région qui représente déjà plus de 25 % des ventes de lubrifiants de Total.

Le pétrolier français a investi 150 millions de dollars pour la construction de cette nouvelle usine qui va remplacer deux anciennes, mises en service en 1991 et 1992. Elles vont être fermées,  l’une en septembre et  l’autre à la fin de 2015. La centaine de personnes qui travaillaient dans ces sites seront rapatriées sur le nouveau. Cette nouvelle usine sur deux étages est programmée pour avoir  une capacité de production de 310.000 tonnes par an à partir de 2020. Total confirme donc sa volonté de rester à Singapour où il emploie 500 salariés environ, pour approvisionner la région Asie-Pacifique. Soit 27 pays à desservir, du Pakistan à Papeete et de la Mongolie à la Nouvelle-Zélande, en passant bien sûr par la Chine. Total table  sur une croissance de la demande en Asie de 18 %,  pratiquement la moitié de la demande mondiale. Un marché évalué aujourd’hui à 100 milliards de dollars environ.

Total va donc doubler sa production de lubrifiants à Singapour et va accroître de 30 % ses capacités de production en Asie. Il représente 4,5 % du marché mondial en 2014  (contre 4,2 % en 2012) et se place au 5e rang mondial. Il vend ses produits dans 150 pays et emploie près de 5.000 personnes dans cette activité.

Crédit photo : Dominique Lenoir

Laisser un commentaire