François Hollande envisage-t-il réellement de contourner le Code du travail?

construction-646914_640_skeezePendant une conférence de presse, le président François Hollande a pris la place d’un réformateur et évoque des réformes “qui n’avaient jamais été faites”.

« Pouvoir dire […] j’ai fait ce que j’avais à faire. » Le président de la République ne veut surtout pas que les Français pensent qu’il ne fait rien en attendant la croissance. C’est pour cela qu’il s’est considéré comme réformateur, lundi matin, pendant une conférence de presse. « Je dois faire avancer le pays […], c’est pour cela que nous allons faire des réformes […], parfois des réformes qui n’ont jamais été faites », a-t-il déclaré. Après avoir fustigé le coût du travail par le pacte de responsabilité et les 41 millions d’euros de baisse d’impôts et de charges pour les entreprises jusqu’en 2017, le chef de l’État envisage de réformer le droit du travail.

Ainsi, une loi devrait être proposé concernant le sujet dans les mois à venir avait indiqué François Hollande. Il ne souhaite pas toucher au Code du travail, mais veut donner aux entreprises la possibilité “d’y déroger” plus largement, et ce, à condition de conclure un accord majorité ( 50% des salariés). Preuve qu’il y a déjà un consensus en cours sur le sujet.

François Hollande avait de grandes ambitions malgré le fait qu’il n’est pas possible de contourner le SMIC. « On va ouvrir largement le champ du dialogue social », a-t-il assuré. Cela devrait permettre aux entreprises de contourner la durée légale, mais qu’il faut quand même obtenir l’accord de leurs salariés. En fait, cela existe déjà depuis 2008 par la loi Xavier Bertrand, mais entreprises ont pas vraiment eu recours.

Le but est de faciliter le “contournement” du Code du travail sur certains sujets sans pour autant les réécrire. Le gouvernement devrait se baser sur les conclusions du rapport qui devrait être remis à Manuel Valls, mercredi par Jean-Denis Combrexelle afin d’établir une ébauche de sa réforme.

crédit photo: skeeze

Laisser un commentaire