Le prix d’un médicament pour le Sida a grimpé à 750 dollars en une nuit

Doxycycline_100mg_capsules_photo_pyrimethamine,Un fonds d’investissement avait augmenté le prix d’un médicament indispensable pour les personnes atteintes du VIH à 5450% en une nuit. Le gérant a voulu se justifier devant les agacements.

Martin Shkreli s’est en quelques jours, transformé en la personne la plus haïe des États-Unis. En effet, l’homme de 32 ans, directeur du fonds d’investissement Turing Pharmaceutique avait racheté les droits sur le Daraprime et il a tout de suite augmenté le prix du médicament, indispensable pour les victimes du VIH Sida. La plaquette de Daraprim a de ce fait augmenté de 750 dollars, initialement à 13,50 dollars en une nuit.

Cependant, le coût de production du traitement est moindre, et n’atteint même pas un dollar. De ce fait, l’augmentation du prix condamne les malades. En août, le médicament coûtait déjà une centaine de dollars aux Américains.

Connu aussi sous le nom de pyrimethamine, le médicament a été employé depuis plus de 60 ans dans le traitement des infections parasitaires. Ce n’est pas le traitement direct qui sert de traitement au VIH, mais juste pour aider les malades à combattre la toxoplasmose, une infection qui touche les porteurs du VIH.

L’augmentation soudaine du prix a réveillé des colères. Deux associations de santé avaient adressé une lettre au directement du fonds lui faisant savoir leur incompréhension concernant cette importante hausse injustifiable. Hillary Clinton, candidate et sénatrice s’est exprimé sur twitter en accusant qu’un «tel creusement des prix sur le marché de la médecine de spécialité, est scandaleux. Demain je mettrai en place un plan pour régler ces problèmes».

Selon Martin Skreli, qui s’est justifié auprès de Bloomberg, Turing Pharmaceuticals «avait besoin de faire des bénéfices avec ce médicament», puis il a cité Eminem («The Way I am»): «And it seems like the media immediately points a finger at me. So I point one back at em, but not the index or pinkie. » Il a ensuite dit que les revenus du médicament serviraient à financer les recherches pour trouver de nouveau traitement plus efficace… Mais personne ne le croit.

crédit photo: Shorelander

Laisser un commentaire