La fréquentation des magasins souffre des attentats

CC/pixabay/Unsplash

CC/pixabay/Unsplash

Si on pouvait s’attendre à ce que les Français ne se sentent plus en sécurité depuis les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, l’impact sur la fréquentation des magasins partout en France a été supérieur aux attentes. Désormais les commerçants s’inquiètent : ils ont peur que la saison de Noël ne soit fortement parasitée par les événements ce qui porterait un coup dur à leur chiffre d’affaires.

Sur RTL, ce lundi 23 novembre 2015, le président de la Fédération nationale de l’habillement, Bernard Morvan, tire la sonnette d’alarme : en moyenne les magasins ont connu une baisse de fréquentation de 20 à 30% sur tout le territoire français. Paris, bien évidemment, a été la plus touchée et on parle déjà d’une baisse de 30 à 50% du nombre de clients.

Forcément le chiffre d’affaires va en souffrir et c’est inquiétant : la période de Noël est stratégique puisque les ménages tendent à ne pas compter pour faire plaisir aux proches. Selon les derniers sondages, d’ailleurs, le budget Noël serait en hausse cette année : 577 euros. Mais si personne ne veut sortir dans la rue ce seront surtout les e-commerçants qui en profiteront.

L’absence de clients, et donc de ventes, va causer un autre souci, plus techniques : la trésorerie des magasins, surtout des indépendants, risque d’être mise à dure épreuve. Les délais de paiement des banques et des fournisseurs pourraient ne pas être tenus ce qui risque de porter préjudice aux commerçants.

Bernard Morvan espère donc que les concernés ne leur tiendront pas rigueur étant donné le caractère exceptionnel de la situation actuelle.

Laisser un commentaire