Croissance : la Banque de France anticipe une accélération au 1T

cc/public domain

cc/public domain

Les premières prévisions de croissance pour le premier trimestre 2016 en France sont tombées ce lundi 8 février 2016 avec les estimations préliminaires de la Banque de France. L’institution s’attend à ce que la croissance s’accélère durant le premier trimestre de l’année ce qui pourrait toutefois ne pas être suffisant pour atteindre les 1,5 % de croissance attendus par le gouvernement.

Les enquêtes de conjoncture réalisées auprès des entreprises par la Banque de France laissent présager une petite embellie économique. Surtout dans le secteur de l’industrie, porté par le secteur automobile en croissance continue depuis quelques mois, où les industriels anticipent une hausse des livraisons et des commandes.

La Banque de France se permet donc une estimation plutôt optimiste pour la croissance de la France au premier trimestre 2016 : 0,4%. Si le niveau se confirme, cette croissance sera deux fois supérieure à celle du dernier trimestre 2015 fortement impacté par les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

L’autre secteur à présager une embellie, bien que moindre, est le secteur du bâtiment qui s(attend à “une légère amélioration de l’activité” durant le premier trimestre de l’année. Le secteur de l’hôtellerie – restauration, fortement impacté par les attentats fin 2015, devrait connaître la même tendance début 2016 : la Banque de France s’attend à un ralentissement du secteur.

Cette estimation de croissance conforte un peu le gouvernement : ce dernier estime que la France connaîtra une croissance de 1,5% en 2016, estimation confirmée par Michel Sapin début février. Mais le FMI, Bruxelles et l’OCDE ne s’attendent qu’à une croissance de 1,3%

Laisser un commentaire