Bruno Le Maire promet des mesures drastiques concernant la réduction du déficit publique

Réduction Dépense publique FranceLe ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé hier sur TF1 que l’Etat prendrait ses responsabilités sur le dossier de la réduction de la dépense publique. Ce dernier a insisté sur le fait qu’aucun secteur ne sera épargné. 

“Il faut réduire la dépense publique parce que c’est une question de souveraineté nationale”, a-t-il martelé avant d’ajouter qu’il était impératif d’agir immédiatement pour que Paris tienne ses engagements européens, fin 2017.

L’intéressé n’a d’ailleurs pas manqué de tirer à boulets rouges sur les gouvernements précédents : “Depuis 20, 30 ans, la France est droguée à la dépense publique. Ce n’est pas une liberté, c’est une prison. Les efforts vont donc être répartis sur l’ensemble des secteurs de la dépense publique.”

De ce fait, poursuit-il, “on ne va pas passer le rabot sur un ministère ou sur un autre. Il faut que l’Etat, les collectivités locales, les dépenses sociales, (agissent main dans la main).” Un audit de la Cour des comptes devrait ainsi offrir prochainement une vision plus incisive de la situation des comptes publics.

Néanmoins, si la France s’est engagée à ramener son déficit public à 2,8% du PIB cette année, après 3,6% en 2015 et 3,4% en 2016, le Premier ministre, Edouard Philippe, a d’ores et déjà prévenu que cet objectif pourrait ne pas être atteint dans l’immédiat.

Et cela, en raison d’un déficit à l’instant T possiblement plus critique que prévu.

Source : France Info

 

Laisser un commentaire