Internet/TV : SFR revoit les bases

SFR changement offreLe géant des télécommunications a décidé de remettre à plat sa politique TV/Internet et a présenté hier ses nouvelles offres aux conséquences différentes pour les abonnés et les futurs clients. 

Après des mois de vaches maigres sur le plan économique (5000 suppressions d’emplois) mais aussi du service avec plusieurs sanctions émises à son encontre par la répression des fraudes, SFR a décidé d’affiner sa stratégie commerciale. L’entreprise a donc présenté un nouveau plan “d’attaque” mardi 20 mars afin de retrouver un second souffle dans un marché hyper-concurrentiel.

L’un des premiers objectifs poursuivis par la direction d’Altice-France, propriétaire de SFR, était donc de fiabiliser ses prestations dans le but de désengorger son service client, rarement plébiscité pour son sérieux, il faut bien le reconnaître. Mission réussie selon Arthur Dreyfus, le nouveau secrétaire général du groupe. : “Concrètement, nous attestons de 250 000 appels de moins par mois comparé à décembre”, se félicite-t-il.

Une fois cette étape passée, “l’ogre” a également totalement repensé ses offres pour mieux monétiser ses contenus. “Offrir à tout le monde, c’était une erreur”, reconnait sans ménagement Alain Weill, le PDG de la structure. Ces dernières sont désormais “simplifiées et moins généreuses”, poursuit l’intéressé.

De ce fait, l’ensemble des offres pour les nouveaux clients se diviseront ainsi d’ici quelques semaines, relaie Le Parisien :

Un abonnement et trois options : une pour le pack Ciné-Séries, facturé 4 euros par mois aux clients SFR (10 euros aux abonnés extérieurs), une autre pour le pack Sports accessible à 5 euros par mois (15 euros pour les non-clients SFR) comprenant la fameuse Champion’s League et l’Europa League. Enfin, le Kiosque presse va devenir payant. Les actuels abonnés pourront toutefois continuer d’en bénéficier sans surcoût ou migrer vers la nouvelle offre. Enfin, dans le fixe, les prix débutent à 39 euros tout de même par mois (23 euros pendant les 12 premiers mois). Pour le mobile, les tarifs seront publiés la semaine prochaine.

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire