Libye : la Russie prête à s’engager économiquement sur le territoire

TripoliAlors que la Libye tarde à se créer un avenir politique, Moscou attend de son côté des avancées significatives dans ce dossier pour avancer ses pions économiques.

“Le conflit a gelé plusieurs projets prometteurs, dont la mise en œuvre peut et doit être reprise. Ainsi, la Russie est prête à poursuivre sa coopération (avec Tripoli) dans les domaines du transport, de la prospection minière et de l’agriculture”, a indiqué le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, lors de la Conférence sur la Libye qui s’est tenue les 13 et 14 novembre en Italie.

Pour autant, la reprise d’une coopération entre les deux Etats reste conditionnée par l’amélioration de la situation sécuritaire sur le territoire et un déblocage du processus électif toujours figé actuellement. Et cela aussi bien sur le plan législatif que présidentiel. En ce sens, Moscou a proposé de jouer un rôle de médiateur dans le conflit, relaie Sputnik. Un conflit sur lequel la France et l’Italie ont la main pour le moment.

Pour rappel, la Libye est actuellement dirigée par deux protagonistes majeurs – à savoir Fayez al-Sarraj, le chef du gouvernement d’union nationale reconnu par l’ONU et basé dans la capitale, ainsi que le maréchal Khalifa Haftar, soutenu entre autres par l’Egypte et qui gère parallèlement le pouvoir à l’Est.

Crédit photo : Wikipédia

Laisser un commentaire