La Société générale compte supprimer 700 postes dans l’Hexagone

Société générale
Le groupe français, qui accompagne 31 millions de clients particuliers et entreprises à travers le monde, envisage un sérieux lifting au sein de sa banque de financement et d’investissement (BFI). 1500 postes sont menacés à l’échelle planétaire, dont 700 en France.

Selon Le Figaro, la Société générale a pris la décision début février de mettre “au régime (sec) ce pôle (activités de marché, de conseil, ou encore des grandes entreprises) présent dans 40 pays. Et cela, en réduisant les coûts de 500 millions d’euros d’ici 2020”.

Concrètement, deux scénarios sont à l’étude. Sachant que les deux intègrent la suppression de 1500 emplois à l’échelle planétaire. De son côté, l’Hexagone serait largement impacté, précise un document interne… qui évoque 700 victimes liées à ce coup de balai.

Philippe Fournil, délégué national CGT, a par ailleurs confirmé “qu’un comité central d’entreprise s’était déroulé jeudi, au cours duquel la direction avait indiqué qu’elle procédait à une revue des activités pour la BFI”. Avant d’ajouter qu’elle reviendrait vers les syndicats dans un délai allant de 4 à 8 semaines.

A suivre donc…

Crédit photos : Wikipédia et Wikimédia

Laisser un commentaire