En 2020 et 2021, carton plein pour SGH Capital

« Ma petite entreprise ne connaît pas la crise » : la holding européenne SGH Capital, fondée par le Français Alexandre Azoulay en 2014, multiplie les investissements judicieux dans le secteur des nouvelles technologies. 

Depuis sa création en 2014, SGH Capital, une holding européenne fondée par le Français Alexandre Azoulay, accumule les investissements porteurs – dans les start-up de la tech notamment -, pour un portefeuille gonflé de sociétés cotées à plus d’un milliard de dollars. Le fonds est entré au capital de près de 80 sociétés, souvent lorsque celles-ci n’en étaient qu’à leurs premières levées de fonds, aux ambitions encore balbutiantes.

Une méthode qui s’avère gagnante, en misant systématiquement sur de jeunes pousses aux concepts avant-gardistes : ainsi en 2016, SGH Capital avait investi dans « Honey », une start-up suédoise créée en 2012, qui proposait une extension de navigateur et une application permettant de trouver et d’agréger tous les « bons plans », coupons ou réductions présents sur internet avant d’acheter un article.

Bingo ! Avec désormais 17 millions d’utilisateurs, Honey a su attirer les géants américains et au début de l’année 2020, c’est PayPal qui rachète l’entreprise pour 4 milliards de dollars. Une belle opération pour SGH Capital qui a multiplié par plus de 35 son investissement initial.

Quelques mois plus tard, nouvel investissement gagnant pour SGH Capital :la plateforme automobile BacklotCars, dont elle était actionnaire, a été rachetée pour 425 millions de dollars à l’automne 2020, par KAR, une société américaine spécialisée dans le marketing numérique. Comme l’a reconnu son PDG, Jim Hallett, au moment de concrétiser la vente : « BacklotCare a connu une croissance rapide dans le secteur très concurrentiel des transactions entre concessionnaires ». Well done, SGH Capital ? En tout cas, après une expansion significative en 2019, l’entreprise a vu sa croissance s’accélérer, l’an dernier, la pandémie de Covid-19 ayant forcé l’industrie automobile à adopter une approche numérique de la vente en gros.

Enfin, SGH Capital est également actionnaire de Returnly, l’un des leaders du secteur du « retour en ligne » (qui a tout de même traité la bagatelle de 1 milliard de dollars de « retour », pour 8 millions d’acheteurs), racheté eux aussi il y a quelques semaines pour 300 millions de dollars par l’entreprise Affirm. Qui a reconnu, là aussi, l’excellent travail des « anciens propriétaires » : « En 2019, Affirm a investi dans Returnly parce que nous avons reconnu la capacité de leur technologie à aider les commerçants à supprimer les frictions liées aux retours ». Des retours qui ont augmenté proportionnellement au développement du commerce en ligne à la faveur de la pandémie mondiale, et qui sont devenus un maillon incontournable du secteur. La transaction entre Returnly et Affirm devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre fiscal, soit le 30 juin prochain maximum.

Pour SGH Capital, ce sont donc trois entrées au capital, trois nouvelles technologiques, trois retours sur investissements incroyablement gagnants, et ce, en quelques mois.

Laisser un commentaire