Le Premier ministre français : les conditions ne sont pas réunies actuellement pour poursuivre la réforme des retraites

Le Premier ministre français Jean Castex a déclaré mercredi que les conditions n’étaient pas réunies pour l’instant pour poursuivre une réforme du système des retraites, la pandémie COVID-19 n’étant pas encore sous contrôle et la reprise économique n’étant pas suffisamment solide.

“Ce processus ne pourra reprendre que lorsque la pandémie sera sous contrôle et que la reprise économique sera suffisamment solide. Il s’agit d’une condition préalable à la réussite de cette réforme. Pour l’instant, les conditions ne sont pas réunies”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion du cabinet.

Le président Emmanuel Macron a déclaré mi-juillet que la France ne poursuivrait sa réforme des retraites qu’une fois la situation de la COVID-19 maîtrisée.

Le quotidien financier Les Échos a rapporté dimanche que M. Macron voulait faire passer une partie de sa réforme avant la fin de son mandat en mai en supprimant certains plans spéciaux de retraite anticipée et en introduisant une pension minimale de 1 000 euros pour toute personne ayant cotisé pendant toute une carrière en gagnant au moins le salaire minimum.

La réforme des retraites était un pilier central de la volonté de M. Macron de créer un marché du travail plus flexible et de réduire le déficit de l’État, mais ses propositions initiales ont rendu les syndicats furieux et provoqué des semaines de manifestations et de grèves dans les transports juste avant que la pandémie de coronavirus ne frappe.

M. Macron a mis le projet en attente, comme il a ordonné le verrouillage de la France il y a un an et demi.

Laisser un commentaire