Free va diviser le prix des forfaits mobile par deux

Avant le 15 janvier, Free proposera des forfaits de téléphonie mobile. Mais l’arrivée de Free n’est pas simplement celle d’un opérateur de plus sur le marché,  et elle risque de semer la zizanie parmi les cadors du secteur.

Comme l’a confirmé le patron d’Illiad et fondateur de Free, Xavier Niel, Free envisage de proposer des forfaits deux fois cher que ceux proposés actuellement par les opérateurs les plus connus.

Sans en dire plus sur les conditions des futurs forfaits, Xavier Niel n’hésite pas à attaquer la concurrence de front : « nos concurrents n’ont toujours rien fait : ils ont micro-baissé les prix de quelques pourcents, ce n’est pas raisonnable… je les invite à réfléchir vite et à concevoir des plans marketing agressifs s’ils veulent avoir une chance de continuer  à exister”.

Pour Xavier Niel, décidément très sûr de lui, les opérateurs historiques sont des entreprises mal gérées : « je vous invite à allez voir leurs locaux, à voir leur train de vie, les voitures avec chauffeurs… Quand ils n’auront plus tout ça, ces entreprises commenceront à être mieux gérées ».

Le coup de pied dans la fourmilière que Free s’apprête à donner devrait en tout cas bénéficier au consommateur. Free est déjà soutenu par une importante communauté acquise à sa cause, et la marque compte 4, 5 millions de clients en France.

En attendant le premier forfait Free, une première boutique Free a ouvert à Rouen, pour une phase test. La première d’une longue liste ?

Laisser un commentaire