L’inflation en hausse de 0,3% en novembre

0,3% : c’est la progression des prix à la consommation pour le mois de novembre. Contrairement aux idées reçues, la hausse ne concerne pas uniquement l’énergie mais aussi le budget alimentaire des Français.

Selon les chiffres publiés mardi 13 décembre par l’Insee, l’inflation a été de 0,3% en novembre. La hausse des prix atteint 2,5% sur un an, soit son plus haut niveau depuis deux ans. Les prix de l’énergie pourraient être responsables de cette inflation, mais la totalité des produits consommés pèse sur le budget des ménages. Une annonce inquiétante alors que le ministère du Travail a confirmé la semaine dernière la stagnation du pouvoir d’achat des salariés depuis un an.

Selon l’Insee, le prix de l’énergie a augmenté de 1,2%, tandis que l’inflation a également affecté les hausses tarifaires de certains services comme les assurances de santé (5,4%) ou les assurances automobiles (4%). L’alimentation est aussi touchée avec une hausse des prix de 3% en novembre. Sur un an, presque tous les postes du budget alimentaire sont en hausse : viande (3,4%), pain et céréales (3,3%), huiles et graisses (7,9%), produits sucrés (5,6%), lait, fromage et oeufs (3,6%), boissons alcoolisées (1,9%), café (16,8%).

En revanche, on constate un recul pour les prix des services liés au tourisme ainsi qu’une stabilisation des prix des produits manufacturés. Mais cette stabilité est contrastée : si le prix de l’automobile ou des jouets a baissé en novembre, celui du matériel informatique est en hausse sur ce même moins en raison de difficultés d’approvisionnement suite aux intempéries en Asie du Sud-est.

Déjà un commentaire sur cet article

  1. […] progressisme sociétale prométhéen qui indiffère (les travailleurs se soucient avant tout du pouvoir d’achat et de la sécurité dont la gauche ne veut pas parler) voire énerve passablement les classes […]

Laisser un commentaire