Combien gagne un député ?

assemblée_nationaleDans un soucis de transparence quant à la rémunération des responsables politiques, l’État publie désormais les salaires de ses élus. Aujourd’hui, nous nous intéressons plus particulièrement aux rémunérations des députés, détenteurs du pouvoir législatif de notre pays.

Depuis 1958, les députés français sont rémunérés sur la même base que les hauts fonctionnaires. D’après le site de l’Assemblée nationale, “l’indemnité parlementaire est destinée à compenser les frais inhérents à l’exercice du mandat. Elle permet à tout citoyen de pouvoir prétendre entrer au Parlement et garantit aux élus les moyens de se consacrer, en toute indépendance, aux fonctions dont ils sont investis.”

Entre les différentes composantes du salaire des députés, les charges particulières qui pèsent sur ces salaires et les avantages en nature, voici tout ce qu’il faut savoir sur les rétributions des locataires du palais Bourbon.

Indemnités parlementaires

Depuis juillet 20110, les députés touchent 7 100,15 euros brut d’indemnités mensuelles qui se décomposent en trois parties :

  • l’indemnité de base  de 5 514,68 euros
  • l’indemnité de résidence qui représente 3 % de l’indemnité de base, soit 165,44 euros
  • l’indemnité de fonction qui représente 25 % du total des indemnités, soit 1 420,03 euros

Charges sur ces indemnités

Sur ces 7100,15 euros brut mensuels, il convient d’ôter les différentes charges liées à ces rémunérations. Les députés doivent donc payer chaque mois 1 258,50 euros de cotisation à la caisse des pensions (seulement lors des 15 premières années de leurs mandats), 56,80 euros “contribution exceptionnelle de solidarité”, 568,01 euros de “contribution sociale généralisée et contribution au remboursement de la dette sociale” et 27,57 euros de “cotisation au fonds de garantie de ressources”.

Au final, le salaire mensuel net d’un député est de 5 189,27 euros.

Avantages en nature

Les députés bénéficient d’une  “indemnité représentative de frais de mandat” de 6 412 euros brut  par mois pour les frais liés à leurs responsabilités qui ne sont pas directement couverts par l’Assemblée nationale.

Ils disposent également d’un “crédit affecté à la rémunération de collaborateurs” d’un montant mensuel de 9 138 euros pour embaucher des assistants.

Ils bénéficient d’un accès gratuit aux trains (première classe) sur tout le réseau SNCF ainsi que des prestations de couchage (couchettes et voitures-lits).

Ils peuvent également voyager gratuitement en avion à hauteur de 80 voyages entre Paris et leur circonscription et de 10 voyages supplémentaires en France métropolitaine en dehors de leur circonscription.

Un bureau dans le palais Bourbon est mis à disposition de tous les députés.

Les députés peuvent téléphoner gratuitement depuis leurs bureaux de l’Assemblée nationale sur l’ensemble du réseau français, de l’Union européenne et des réseaux mobiles.

Laisser un commentaire