Grande dernière pour La Tribune

“La Tribune vous salue bien !” C’est avec cette phrase que le quotidien économique a dit adieu à ses lecteurs à l’occasion de son ultime sortie papier. Avec une version physique hebdomadaire, le média se concentrera désormais sur son développement web.

Le suspense sur fond de conflit social et d’angoisse autour de la perte de nombreux emplois aura duré un certains temps. Deux options de reprises étaient possibles et le tribunal de commerce de Paris a tranché ce matin : c’est le tandem France Économie Régions (FER) et société Hi-Media qui a remporté la mise.

La Financière Patrimoniale d’Investissements (LFPI) proposait de conserver 40 salariés dont 20 journalistes contre 50 dont 31 journalistes pour le duo France Economie Régions (FER) et Hi-Media qui prévoit également la sortie hebdomadaires de numéros papiers. Un moindre mal qui ne console absolument personne à La Tribune.

En effet, ce sont 115 salariés qui se retrouvent sans emplois à la suite de cette reprise. Un nouveau signe que la presse papier se meurt peu à peu.

Un dernier numéro qui était donc placé sous le signe de l’émotion, en hommage aux travailleurs licenciés mais également à l’Histoire de ce journal économique qui a connu de si belles heures depuis sa création, en 1985.

Un triumvirat issu du monde de la presse prendra la direction de La Tribune. Il s’agit de Jean-Christophe Tortora, Jean-Claude Gallo (associés au sein de FER) et Cyril Zimmerman (fondateur de Hi-médias) .

Laisser un commentaire