L’économie du Japon au plus mal en 2011

Les observateurs notent une contraction de l’économie japonaise de 0,6% au quatrième trimestre 2011, alors que les prévisions initiales tablaient sur un recul de seulement 0,3%.

Sur l’ensemble de l’année écoulée, l’économie nippone s’est contractée de 0,9%.

Plusieurs facteurs expliquent la récession japonaise. L’économie est clairement handicapée par le cours du yen, très élevé.

Le Japon peine donc grandement à exporter ses produits, sans parler du fait que la demande intérieure est particulièrement faible. La perte annuelle cumulée de Sharp, Sony et Panasonic s’élève par exemple à 17 milliards.

Le séisme et la catastrophe de Fukushima ont évidemment aussi impacté l’économie du pays, notamment en empêchant de nombreuses usines de produire pendant plusieurs mois.

Le Japon fait également les frais des inondations en Thaïlande, puisqu’elles ont perturbé le réseau d’approvisionnement, sachant que beaucoup d’entreprises japonaises ont des sous-traitants dans ce pays d’Asie du Sud-Est.

L’annonce de la contraction de l’économie japonaise devrait raviver les pressions des politiques sur la Banque du Japon. De nombreuses voix s’élèvent en faveur d’un assouplissement de la politique monétaire de la banque centrale.

Laisser un commentaire