RSE : la responsabilité sociale dans la stratégie des entreprises

Lancé en septembre 2011 par la chaire des produits de grande consommation de l’ESSEC et le fonds de dotation AVISO, le grand prix Essec 2012 de la distribution responsable a été remis au Groupe Casino jeudi 2 février, le récompensant pour sa politique en matière de responsabilité sociale des entreprises.

Le grand prix Essec promouvoit les actions menées par les distributeurs français en matière de Responabilité sociale des entreprises (RSE), mais vise aussi à les stimuler pour faire de la grande distribution un moteur de développement sociétal. Quatre critères ont été passés en revue pour sélectionner les lauréats : d’abord l’aspect novateur, ensuite la mise en oeuvre, l’impact et les résultats, et enfin le caractère visionnaire de l’initiative menée. Et le groupe Casino, nominé dans trois catégories, a été sacré lauréat du grand prix.

Trois initiatives récompensées

Le groupe de Jean-Charles Naouri a d’abord été nominé dans la catégorie “gestion des ressources” grâce à l’initiative “Citygreen” développée par sa filiale logistique “Easydis”. Son objectif principal consiste à diminuer les émissions de CO2 et les nuisances sonores. En bref : un transport plus propre pour une ville plus calme. Ainsi, “Easydis” a déployé des camions répondant à la double problématique de réduction du bruit et du CO2 lors des livraisons de marchandises dans les centres villes.

Le jury du grand prix de l’ESSEC s’est également montré sensible à la mise en place par le groupe Casino de “l’indice carbone à l’étiquetage environnemental”. Depuis maintenant 4 ans, ce label s’est invité sur plus de 600 produits Casino et a été prolongé en 2011 par “l’indice environnemental” qui reprend trois critères environnementaux tels que le gaz à effet de serre, la consommation d’eau et la pollution aquatique. Grâce à cette initiative, Casino a été nominé dans la catégorie “Amélioration du quotidien des consommateurs”.

Enfin, le groupe de Jean-Charles Naouri a été félicité dans la catégorie pour ses actions en terme d’ “Emploi et développement des hommes”, dans la mesure où il est le seul distributeur à bénéficier du label Diversité, certifié et délivré par l’AFNOR en 2009.

La RSE, nouveau moteur de développement des entreprises

Parmi 65 dossiers de candidature qui ont été en compétition, l’action d’autres acteurs de la distribution en France ont été saluées. A titre d’exemple, le “prix gestion des ressources”  a été attribué à Carrefour, pour sa politique de réduction des émissions de CO2. Nature et Découverte a remporté le prix “Gestion des déchets”, faisant honneur à sa politique de recyclage de 17 sortes de déchets différents. Monoprix n’est pas non plus parti les mains vides, étant récompensé pour sa gamme d’offre “Monoprix bio”, visant à démocratiser le bio quelque soit le rayon.
Ce prix de la distribution citoyenne marque t-elle l’avènement de l’ère de l’entreprise responsable ?

Laisser un commentaire