L’éolien a le vent en poupe en Bretagne

En 2011, les éoliennes bretonnes ont fourni plus de la moitié de la production d’électricité totale de la région. Au total, les énergies renouvelables ont représenté 87% de la production électrique bretonne.

En Bretagne, l’éolien est la principale source d’électricité. Comme l’a relevé Didier Bény, directeur Ouest de Réseau Transport d’Electricité (RTE), filiale d’EDF, “en Bretagne, en 2011, l’éolien a contribué pour 51% à la production totale d’électricité “.

Les  95 parcs éoliens ont battu des records de production en 2011 dans la région: une augmentation de 22% pour atteindre 1.100 gigawatts/h (GWh) sur une production totale de 2 150 GWh.

Les énergies renouvelables dans leur globalité sont particulièrement importantes dans le mix énergétique breton. “Au total, en ajoutant notamment l’usine marémotrice de la Rance (550 GWh), les énergies renouvelables ont représenté 87% de la production” explique ainsi Didier Bény.

Certes, la Bretagne produit toujours (relativement) peu d’électricité. Cependant, pour la première fois, elle a produit plus de 10% de ses besoins l’an dernier, notamment grâce à la hausse de la production d’électricité éolienne et la douceur des températures qui a permis de mitiger la consommation.

La région va bientôt accueillir deux nouveaux sites de production comme la centrale à cycle combiné gaz de Landivisiau (Finistère) et un parc éolien de 500 MW au large de Saint-Brieuc. D’après RTE la filiale du groupe d’Henri Proglio, ces deux entités devraient produire respectivement  1 500 et 1 450 GWh par an.

 

Laisser un commentaire