Safran prévoit des milliers d’embauches en France

Le groupe français spécialisé dans l’aéronautique, la défense et la sécurité profite de la bonne santé du secteur aéronautique pour prévoir des milliers d’embauches dans le monde entier, et notamment en France.

Déjà en 2011 le groupe avait embauché quelques 6.000 personnes, dont environ la moitié en France. Une tendance à contre-courant en plein débat sur la désindustrialisation française. Mais pour Safran, c’est une question de responsabilité :

« Safran a une responsabilité sociale dans la réindustrialisation de la France », explique Philippe Petitcolin, PDG de Sagem, ce qui a été rappelé par le PDG du groupe Safran lui-même : « Nous sommes une entreprise par essence mondiale puisque nous exportons 80 % de notre activité mais nos racines industrielles et technologiques sont françaises et le resteront »

Safran se prépare donc à une embauche massive d’ingénieurs, chercheurs, thésards et doctorants : « 6 à 7.000 embauches par an au cours des trois à cinq prochaines années », a annoncé Philippe Petitcolin. Environ la moitié de celles-ci se feront sur le territoire français.

Les effectifs du groupe vont donc grossir de quelques 500 à 700 personnes par an d’après les prévisions qui prennent en compte les départs naturels, pour un groupe qui a environ deux-tiers de ses effectifs en France, soit 40.000 emplois sur les 60.000 du groupe.

Mais Safran prévoit aussi d’embaucher d’autres profils que des chercheurs et des ingénieurs, une bonne nouvelle alors que le chômage est de nouveau en hausse.

Laisser un commentaire