Diablo 3 : l’argent réel fait son apparition dans le jeu vidéo

Fait inédit dans l’industrie du jeu vidéo, le jeu de rôle Diablo 3 qui vient de sortir, propose d’acheter des objets supplémentaires avec de l’ argent réel, et non plus seulement grâce à de l’argent virtuel acquis au fur et à mesure de la progression dans le jeu.

En plus des recettes provenant directement du jeu, vendu 60 euros, l’éditeur Activision Blizzard compte accroître ses profits avec ce système de boutique en ligne, « l’hôtel des ventes », et ce par deux biais : un prélèvement fixe d’1 euro sur les ventes d’objets virtuels (armes, armures…), et une commission de 15% sur tout les autres types de transactions.

Activision Blizzard est optimiste quand aux possibles retombées que pourrait générer ce nouveau filon, étant donné que la communauté de joueurs de Diablo est très importante.

Autre avantage pour l’éditeur, la plate-forme de téléchargements payants en ligne, « Battle.net », devrait permettre de combattre la vente au noir de ces objets virtuels qui s’opérait jusque là via des sites tiers.

Reste à savoir comment le système sera perçu par l’influente communauté de joueurs : la principale critique faites à ce système ne devrait pas être liée au fait que l’éditeur cherche à maximiser ses profits, mais au fait que l’introduction de l’argent réel risque de déséquilibrer l’équité entre joueurs.

Laisser un commentaire