L’Islande pourrait nationaliser ses ressources naturelles

L’Islande pourrait nationaliser ses ressources naturelles

Ce week-end, les islandais votaient. Dans une démarche originale visant à placer le citoyen au centre des décisions, les islandais se sont prononcés à 68,3% en faveur d’une nouvelle constitution.

En marge de ce référendum sur le système politique de leur pays, les Islandais étaient également appelé à  voter « oui » ou « non » à plusieurs propositions afin de préciser le contenu de leur constitution. Parmi ces propositions, une concernait la propriété des ressources naturelles.

80% des votants se sont prononcés pour que les importantes ressources naturelles du pays soient déclarées propriétés publiques, si elles n’appartiennent pas déjà à des sociétés privées.

Avant d’être adoptés, les choix des islandais devront être approuvés par le Parlement à deux reprises.

Particulièrement touchée par la crise bancaire de 2008, l’économie islandaise est en phase de reprise. Mais le vote de ce week-end concernant les ressources naturelles traduit bien la méfiance persistante des islandais vis-à-vis du secteur privé.

Dans une dynamique contraire à celle de la zone euro, l’Islande s’était déjà singularisée en refusant de renflouer les banques du pays en faillite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.