La Renault Alpine va renaître de ses cendres à Dieppe

La Renault Alpine va renaître de ses cendres à Dieppe

Lundi, le PDG de Renault Carlos Ghosn a annoncé que la Renault Alpine serait à nouveau produite et distribuée d’ici 4 ans.

Les futures voitures, dont Ghosn a annoncé qu’elles posséderaient « l’ADN de l’Alpine », seront fabriquées dans l’usine Renault de Dieppe spécialisée dans les sportives.

La nouvelle Alpine sera construite dans le cadre d’un partenariat de Renault avec le britannique Carterham, un fabricant de petites voitures sportives.

La co-entreprise  qui sera fondée par Renault et Caterham fabriquera une Alpine et un autre modèle de véhicule probablement destiné au marché britannique.

Avec entre 5.000 et 10.000 Alpines produites par an, l’Alpine n’aura pas vocation à sortir Renault de la crise, mais ce modèle permettra d’assurer la pérennité du site de Dieppe où l’an dernier seulement 2862 Clio Sport III ont été produites.

La particularité de l’Alpine sera d’être vendue à un prix abordable pour une sportive, estimé entre 35.000 et 40.000 euros. De quoi séduire les amateurs de l’Alpine en France mais aussi en Italie, en Angleterre et en Allemagne. Une longue histoire d’amour puisque l’Alpine a été créé en 1955 par Jean Rédélé, concessionnaire Renault… à Dieppe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.