UE : Chypre réussira-t-elle à réguler les bonus des banquiers ?

La République de Chypre, à la tête de la présidence de l’Union européenne jusqu’au 31 décembre 2012, proposera demain un compromis dans le débat sur la réglementation des bonus versés aux banquiers. Selon le quotidien économique allemand Handelsblatt, Chypre veut plafonner ces bonus à trois fois le montant de son salaire annuel fixe. Cette mesure sera débattue demain lors de l’Ecofin, le rassemblement des ministres de l’Économie et des Finances des vingt-sept États membres ?

Avec cette proposition, Chypre tente de trouver une solution médiane sur une question qui oppose complètement le Parlement européen, qui souhaite que les bonus des banquiers ne soient pas supérieures au salaire annuel fixe, et les ministres des Finances européens, qui refusent toute régulation. Cette mesure fait partie du nouveau cadre réglementaire du secteur bancaire européen, Bâle III, qui entrera en vigueur en janvier 2013.

En avril dernier, l’Autrichien Othmar Karas, membre du Parti Populaire Européen (PPE), a publié le rapport CRD4 qui suggère effectivement d’interdire les bonus supérieurs à la rémunération fixe. Au contraire, en octobre 2011, le ministre des Finances britannique George Osborne a déclaré qu’il s’opposerait à tout durcissement des règles sur les bonus.

L’Union européenne trouvera-t-elle un compromis pour réguler les bonus des banquiers ? Réponse demain après la réunion de l’Ecofin à Bruxelles.

Laisser un commentaire