Renault : réduction des effectifs de 14% d’ici 2016

Renault compte alléger ses effectifs de 7 500 postes d’ici 2016, en comptant notamment sur 5 700 départs naturels prévus d’ici là.

La marque au losange souhaite améliorer sa compétitivité, et se séparera ainsi de 14% de ses effectifs en France d’ici trois ans.

Renault compte atteindre cet objectif en grande partie grâce aux départs naturels, estimés à 5 700 postes, mais également par le bais du prolongement et de l’élargissement du dispositif GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences).

Après sa sixième réunion avec les syndicats, qui s’est tenue mardi 15 Janvier, le constructeur automobile a par ailleurs annoncé qu’il excluait tout plan de licenciements secs ou économiques et de départs volontaires.

La direction a également évoqué sa volonté d’un retour aux 35 heures par semaine sur tous les sites français, ce qui ferait passer le nombre d’heures de travail annuelles à 1 603, contre une moyenne actuelle de 1 500.

Si Renault parvient à un accord avec les syndicats, le groupe devrait s’engager à ne pas fermer de sites sur le territoire français. La suite des négociations est prévue pour le 22 Janvier prochain, et les deux parties souhaitent aboutir à un accord d’ici la fin du mois.

Laisser un commentaire