EDF conclut l’exercice 2012 en hausse de 26%

DOW_JONES

Selon les estimations du Dow Jones, l’énergéticien français, Edf, devrait avoir clos son exercice 2012 avec une augmentation de son résultat net de 26%. Enfin, une bonne nouvelle pour l’industrie française.

Cette estimation a été réalisée par Dow Jones Newswires qui s’est renseigné auprès de 7 différents analystes. Elle montre une progression des résultats de 26% par rapport à l’année précédente (3,8 milliards d’euros en 2012, contre 3,01 milliards en 2011).

Selon cette étude, le groupe enregistre également une hausse de son excédent brut d’exploitation de 9,5%, avec 16,23 milliards d’euros en 2012 pour 14,82 milliards en 2011.

Cette hausse s’expliquerait par une augmentation des tarifs et du chiffre d’affaire, ainsi que par les compensations versées au titre de la contribution au service public de l’électricité (CSPE). A la suite des nombreux contrats passés par EDF avec le Royaume-Uni, « les investisseurs seront attentifs à d’éventuelles perspectives à moyen terme, de même qu’à toute précision relative au projet nucléaire au Royaume-Uni et à son financement », selon Les Échos.

Fort de ces résultats encourageants, EDF a déjà annoncé qu’il comptait embaucher 6000 nouveaux salariés en 2013.

Laisser un commentaire