Tourisme : la France perd de son attractivité

Tourisme : la France perd de son attractivité

Selon le rapport du Forum économique mondial sur l’attractivité et la compétitivité dans le tourisme, la France a perdu quatre places en deux ans.

L’Hexagone perd en compétitivité et en attractivité en matière de tourisme. En 2011, la France occupait la 3ème place. Aujourd’hui, elle descend au 7ème rang.

Le rapport de 2013 du Forum économique mondial passe en revue 140 pays avec plus de 75 indicateurs relatifs à différents domaines : environnement politique et sanitaire, réseaux de transports, richesses culturelles, ressources humaines, prise en compte du tourisme par les autorités…

Les pays européens en tête du classement

Sur les dix premiers du classement, la France et la Suède sont les seuls pays à avoir reculé. La Suisse et l’Allemagne occupent toujours les deux premiers rangs. L’Autriche vole la vedette à la France et s’installe désormais au troisième rang.

L’Espagne et l’Angleterre augmentent dans le classement, occupant respectivement la 4ème et la 5ème place. Le top 5 est donc dominé par les nations européennes.

Malgré la 7ème place de la France, le Forum économique mondial lui attribue une note de 5,31 sur 7, contre 5,41 en 2011. « La note de la France est bonne, mais les autres [pays] progressent », constate Thea Chiesa, responsable du pôle transport aérien-voyage-tourisme du Forum et co-responsable de l’étude, dans un entretien aux « Echos ».

« Nous sommes dans un monde concurrentiel. Le tourisme est devenu une priorité nationale pour beaucoup de pays. Le voyage n’est plus un luxe, c’est un secteur industriel », ajoute-t-elle.

Selon Thea Chiesa, la France a délaissé le secteur du tourisme pour se préoccuper de l’industrie, dans un contexte économique difficile. Mais l’Hexagone souffre surtout de son classement en termes de compétitivité de prix avec une note globale de 3. « « Toutes proportions gardées, la France est chère  et le pays est handicapé par la lourdeur de sa fiscalité, mais aussi de son droit du travail. »

Toutefois, la France n’a pas que des points négatifs. Elle se distingue notamment par la qualité de ses routes, de sa situation sanitaire, de ses sites culturels et par la présence de grands loueurs automobiles.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.