Matignon confirme la taxe à 75% pour les clubs de football

Si le week-end de Pâques a maintenu le suspense sur la question, mais Matignon a affirmé mardi 2 avril que les clubs de football seront bien concernés par une taxe de 75% sur les salaires supérieurs à 1 million d’euros.

Annoncée par François Hollande lors de son intervention télévisuelle jeudi 28 mars, la taxation à 75% des entreprises versant des salaires dépassant un million d’euros a fait débat ces derniers jours. En effet, au cours du week-end, Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football (FFF) affirmait avoir obtenu la garantie que les clubs de football ne seraient pas concernés pas cette taxe. L’ancien maire PS de Guingamp évoquait alors le statut de PME des clubs de football.

Cependant, le cabinet du Premier ministre a annoncé dans la matinée du 2 avril qu’aucun contact n’avait été établi entre Jean-Marc Ayrault et Noël Le Graët, réaffirmant que les clubs de football seront effectivement concernés par cette taxe qui vise «  toutes les entreprises qui versent des salaires supérieurs à un million d’euros ».

Avec ce nouveau projet de taxe s’adressant directement aux entreprises versant des salaires supérieurs à un million d’euros, François Hollande souligne sa volonté de conserver le chiffre de 75% comme un symbole de sa présidence. Annoncée au cours de la campagne présidentielle, cette taxe à 75% suit un parcours chaotique puisqu’en décembre 2012, le Conseil Constitutionnel avait retoqué le projet en l’estimant confiscatoire. Ces dernières semaines, c’est le Conseil d’Etat qui a émis une recommandation pour abaisser le taux de taxation à 66,66%.

En se tournant directement vers les entreprises, le président espère pouvoir éviter ces obstacles, mais il n’échappera pas à la colère de certains dirigeants. Fredéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnel (LFP) a crié au scandale dès vendredi 29 mars en jugeant que cette taxe ne pouvait « qu’étrangler les clubs ».

Laisser un commentaire