Seulement un quart des français adeptes du shopping en ligne

Seulement un quart des français adeptes du shopping en ligne

Selon un sondage Ipsos publié lundi 29 avril, une très grande majorité des français préfère encore aller dans des magasins traditionnels, plutôt que d’acheter sur Internet.

Selon ce sondage, 72% préfèrent aller dans un « magasin physique », et 92% achètent systématiquement ou très souvent de cette manière.

Les Français revendiquent ainsi un attachement au « coté vivant » et à la «dimension humaine » de ces boutiques, pour plus de 90% d’entre eux , et est également citée la « qualité de l’accueil ». Ils attachent une forte importance au contact humain, et aiment parler aux vendeurs. C’est d’autant plus le cas que dans cette période de crise, les consommateurs ressentent le besoin d’être rassurés sur leurs achats, notamment s’ils sont chers.

Un autre avantage de l’achat en boutique est la possibilité de « toucher et essayer les produits ». De cette façon, les consommateurs disent qu’il est plus facile de se « laisser surprendre », et de « céder à des achats d’impulsion ». D’ailleurs, ces achats sont deux fois plus nombreux en boutique que lors de transaction en ligne.

Par contre, la possibilité d’achat en ligne a fait naître de nouvelles exigences en matière d’achat en boutique. Maintenant que tous les produits sont disponibles sur Internet, les points de vente physiques sont obligés d’innover, pour que les clients continuent à se déplacer. Il y a donc un fort développement de services, comme la livraison gratuite, les animations ou ateliers, qui sont mis en place pour attirer les consommateurs. Le but est de transformer le magasin en un « endroit de découverte, et d’inspiration ».

En effet, selon une autre étude, 94% des commerçants estiment qu’ils doivent devenir des « fournisseurs de services, et non plus uniquement des vendeurs ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.