AS Monaco-PSG : qui aura le plus gros budget ?

Après une saison riche en rebondissements, la Ligue 1 2012-2013 a accouché d’un podium séduisant puisque Paris, Marseille et Lyon joueront la Ligue des Champions la saison prochaine. Mais l’AS Monaco qui remonte dans l’élite espère bien bousculer cette hiérarchie et pourquoi pas concurrencer le club parisien.

Champion de Ligue 2 sans grande difficulté cette saison, l’AS Monaco rejoint l’élite du football français avec de grandes ambitions. Racheté en 2011 par le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, le club de la principauté disposait cette année d’un budget de 30 millions d’euros, soit autant que des clubs de Ligue 1 comme Nice (29 millions d’euros) ou Toulouse (34 millions).

Mais ce budget pourrait largement augmenter pour le prochain exercice. D’après le classement Forbes, M. Rybolovlev était en 2012 la 100e fortune mondiale, avec pas moins de 7,1 milliards d’euros à son actif.

Une enveloppe de 200 millions d’euros

Et depuis quelques jours, le club monégasque affole le marché des transferts. Trois joueurs (Moutinho, Rodriguez, Carvalho) ont déjà signé à l’AS Monaco qui a déjà dépensé 70 millions d’euros. Cette somme pourrait quasiment doubler dans les prochaines heures si le club officialise l’arrivée du buteur colombien Radamel Falcao pour la somme de 60 millions d’euros.

Le président Rybolovlev aurait mis sur la table une enveloppe de 200 millions pour le seul mercato estival 2012-2013. A titre de comparaison, le PSG a dépensé 157 millions sur l’ensemble de la saison écoulée pour l’arrivée de six joueurs (Ibrahimovic, Thiago Silva, Verrati, Lavezzi, Lucas Moura, Van der Wiel). Sur le plan financier, Monaco compte donc bien concurrencer le PSG, propriété d’investisseurs qataris.

Cette année, le club de la capitale disposait d’un budget dix fois supérieur à celui de Monaco (300 millions d’euros). Profitant de ses bonnes performances sur le plan national et européen, le budget du PSG devrait assurément augmenter pour le prochain exercice.

Pour le moment, la situation du club de la capitale est suspendue à celle de son entraîneur  Carlo Ancelotti, qui a demandé à quitter le PSG. Si aucun nouveau joueur n’est encore arrivé au Camp des Loges, le club parisien a commencé à recruter en faisant venir, Jonathan Calderwood, élu meilleur jardinier de Premier League en 2012.

La polémique de la concurrence fiscale

Contrairement à Paris, le club monégasque dispose de conventions fiscales qui lui permettent de payer trois fois moins d’impôts que les autres clubs sur le salaire des joueurs étrangers. Mais cette situation pourrait changer, car la LFP a décidé que l’ensemble des clubs professionnels devrait avoir leur siège social en France d’ici juin 2014.

Malgré l’arrivée de grands joueurs sur le Rocher, qui devrait faire augmenter les droits TV du championnat et donc permettre des recettes supplémentaires pour l’ensemble des clubs, la polémique est toujours brûlante. Alors que le président de la FFF, Noël le Graët a demandé à Monaco un chèque de 200 millions d’euros, le club de la principauté compte bien faire entendre ses droits.

Si la compétition entre le PSG, l’AS Monaco et les autres clubs tauliers de la Ligue 1 (Lyon, Marseille,…) sera sans nul doute passionnante, le bras de fer entre le club monégasque et les instances du football français est engagé. Sur tous les plans, le suspense est lancé.

 

Laisser un commentaire