L’Opinion : un nouveau journal de l’actualité économique

Dans un contexte difficile pour la presse, lancer un nouveau titre est un vrai challenge. Nicolas Beytout relève le défi en proposant L’Opinion, disponible à la fois en version papier et sur le web.

Dans un entretien au Monde, l’ancien directeur du groupe Les Echos, explicite son projet. L’idée est «  de faire de l’information et de l’analyse » tout en suivant une ligne éditoriale précise et forte qui sera  « libérale, pro-business, européenne ».

Pour Nicolas Beytout, cette ligne éditoriale représente un vrai atout pour le titre de presse, qui pourra se placer sur un créneau peu fréquenté par les médias français, tout en ciblant clairement les décideurs économiques.

Le premier digital native français

M. Beytout affirme vouloir «  Faire de l’information à valeur ajoutée » s’est basé sur plusieurs constats. Tout d’abord, aujourd’hui, rien n’est possible sur Internet, c’est pourquoi le journal sera tout aussi présent sur le web qu’en version papier. De plus, le format papier sera limité (8 à 12 pages, 5 jours sur 7) et n’excédera pas 100.000 exemplaires, distribués dans moins de 8.000 points de ventes.

La réduction des coûts passe également par une équipe resserrée autour de 39 personnes dont 30 journalistes, déjà conscients des différences entre web et papier.

Premier quotidien français crée depuis Info-Matin en 1994, la création de L’Opinion ne peut qu’être une bonne nouvelle pour la liberté de la presse.

Laisser un commentaire