BlackBerry envisage de se vendre à un tiers

bb_photo_VancityAllieLe fabricant canadien de smartphones, en difficulté depuis quelques années face à une concurrence féroce, a annoncé dans un communiqué en date du 12 août la mise en place d’un comité spécial destiné à déterminer le meilleur moyen d’augmenter sa valeur en bourse. La possibilité d’une cession du groupe n’est pas écartée.

Dans son communiqué, le groupe indique explorer plusieurs « options stratégiques », lesquelles pourraient inclure « des possibles sociétés communes, des partenariats ou des alliances stratégiques, une vente de l’entreprise ou d’autres possibles transactions » dans l’optique, notamment, d’accélérer le déploiement de la dernière version de son système d’exploitation, BlackBerry 10.

La réflexion sur les différentes options qui se présentent au groupe sera menée par un comité spécial composé de 5 des 8 membres du conseil d’administration, dont le directeur général Thorsten Heins, qui a estimé que, « compte tenu de l’importance et la force de [la technologie de BlackBerry], de l’évolution de l’industrie et de l’état de la concurrence, […] le moment est venu d’explorer des alternatives stratégiques ».

Depuis le début de l’année, les ventes du groupe s’avèrent décevantes. Si BlackBerry a été par le passé un véritable pionnier des smartphones, il s’est ensuite fait voler la vedette par l’iPhone du groupe Apple et les fabricants qui, à l’instar du coréen Samsung, utilisent le système d’exploitation Android développé par Google.

Laisser un commentaire