Nouveaux travaux hydroélectriques en Ariège

BarrageAvec l’approche de la date de renouvellement des concessions hydrauliques, EDF s’active en Ariège afin de respecter les normes des mesures réglementaires mais également dans le but d’augmenter sa production électrique pour l’hiver 2013-2014. Des travaux titanesques échelonnés sur deux ans  devraient permettre à EDF de reprendre la production mi-novembre.

Près d’un siècle après le 16 octobre 1919 et la loi relative à l’utilisation de l’énergie hydraulique, le parc hydroélectrique français représente près de 400 barrages pour une production d’environ 24GW. Deuxième source d’énergie derrière le nucléaire, représentant environ 11.8% de la production d’électricité française, l’hydraulique revêt un certain intérêt stratégique pour l’Etat français. En France, EDF est le spécialiste des barrages.

Eric Chevallier, à la tête du groupement des Vallées d’Ax, raconte dans un reportage d’Ariège News : « Nous avons la gestion de huit barrages dont trois répondent à une législation de classe A (plus de 20 m de haut), c’est-à-dire demandant une surveillance particulière, et six usines sur la Haute Ariège»

En Ariège précisément, EDF travaille sur la conduite forcée de la centrale d’Orlu, qui a pour but de renouveler les installations ainsi que d’augmenter sa production. En 2012, des travaux ont été programmés dans le parc hydraulique de l’Ariège qui, au cours des 5  prochaines années pour lesquels seront  investis 100 M€.

Malgré les coûts astronomiques, les moyens déployés (hélicoptères, robots…) et la gêne occasionnée par cet arrêt, EDF travaille d’arrache-pied à rendre ses installations conformes aux critères du renouvellement des concessions,  et le patrimoine français que constituent les barrages hydrauliques en sera revalorisé.

 

Laisser un commentaire