Henri Proglio un leader de l’énergie en France

Henri ProglioL’avenir de notre politique énergétique se dessine aujourd’hui. C’est en substance le message qu’a voulu faire passer Henri Proglio dans les cahiers des Echos … Avec les derniers succès en Angleterre, le chef d’entreprise peut envisager sereinement la fin de son mandat en 2014. Néanmoins de grands chantiers restent à conduire, et le chef d’entreprise qui a consenti à une réduction de 25% de sa rémunération l’an passé est toujours aussi motivé. Le temps de quelques questions, il rappelle son cap, assurer la pérennité du nucléaire français, et développer les énergies renouvelables. 

Le nucléaire: une filière stratégique qui appelle une planification de long terme

Dès le début de l’interview, le chef d’entreprise nous explique : «ce qui est sur la table aujourd’hui, c’est la durée d’amortissement comptable de notre programme d’investissement. C’est la responsabilité d’une entreprise qui doit investir massivement sur son parc».

En ce qui concerne la durée d’exploitation du parc, il convient de rappeler que c’est l’Autorité de Sûreté Nucléaire qui prendra finalement la décision au regard du vieillissement des centrales. A la suite des inspections décennales, l’autorité administrative pourra décider de prolonger la licence des réacteurs.

Afin de s’assurer de la conformité des sites à la réglementation, l’ensemble des centrales nucléaires font l’objet d’un plan de grand carénage. Plus de 50 milliards d’euros seront ainsi consacrés à des travaux de grande ampleur, après une vérification de chacune des composantes.

Les objectifs de la transition énergétique :

De plus, le gouvernement a signifié son intention de faire financer la transition énergétique par les revenus de la filière nucléaire. Lors de son discours de clôture de la conférence environnementale, Jean Marc Ayrault expliquait ainsi : «Grâce aux amortissements sur ses installations, EDF va dégager des sommes qui pourront être utilisées pour financer la transition».

Aujourd’hui, l’énergéticien français consacre déjà 10% de ses investissements aux ENR. Afin de répondre aux exigences de la loi de Programmation de la Politique Européenne et nos engagements européens, le groupe a développé une véritable expertise dans l’éolien et l’hydraulique.  Dans une vidéo, le dirigeant nous précise que ces efforts devraient être poursuivis.

Laisser un commentaire