EDF, nouveau champion des énergies marines

Energie MarineLe secteur de l’énergie est en pleine recomposition, et l’énergéticien français entend bien faire valoir ses arguments pour consolider ses positions. Exploitant du premier parc nucléaire en France, l’entreprise dispose notamment de solides positions en Angleterre et en Italie. Après s’être fortement désendetté sur l’année 2013, et avoir obtenu la revalorisation de ses tarifs pour 2014 ; le groupe vient de confirmer sa stratégie « mix generation » en acquérant le capital de la filiale EDF EN. Une des pistes du champion français, les énergies marines…

Les hydroliennes, de l’expérimentation à la révolution
Au début du mois de décembre 2013, EDF a décidé de lancer un programme de 40 millions d’euros pour la construction de l’hydrolienne l’Arcouest à Brest. Avec ces 16 mètres de diamètre et son poids de 850 tonnes, l’appareil sera mis en fonction au large de Paimpol. L’industriel nous révèle que les travaux pour cette technologie sont effectués sur son site en Ile et Vilaine dans l’usine maremotrice de La Rance.

Si les tests se sont « bien passés », son raccordement au réseau électrique ne devrait être effectif qu’à partir de 2015. Charles Pradou, chargé de la communication du projet nous explique : « nous visons la production du premier kilowatt à la fin 2014, date à laquelle la pose et le branchement du convertisseur sous-marin sont également programmés ». Il s’agirait bien d’une petite révolution : utiliser l’énergie créée par la gravitation de la Lune de la Terre, et du Soleil…

L’éolien en mer, l’émergence d’une filière
C’est en septembre dernier que le Président de la République a inauguré dans le Finistère le lancement de la filière française. Après un premier appel d’offre remporté par EDF et Alstom, un deuxième champ d’éolienne au large de l’île de Noirmoutier est en train d’occuper les industriels du secteur. Par ailleurs, au mois d’octobre, le Premier Ministre avait annoncé la préparation d’un troisième appel d’offre devant le Syndicat des Energies renouvelables sans rentrer dans les détails …

Dans un article de Ouest France intitulé Énergies marines: naissance d’une nouvelle filière avec EDF-EN, on apprend qu’EDF vient justement de « rendre sa copie sur le deuxième appel d’offre ». Pour Jacques Auxiette, président du Conseil régional des Pays de la Loire, pour sa seule région, « 3.500 emplois devraient voir le jour pour procéder aux opérations d’ingénierie, d’assemblage, d’installation, de maintenance dans la filière des énergies marines (éoliennes terrestres, offshore posées et flottantes, hydroliennes) ».

Laisser un commentaire