La France souffre dans ses relations commerciales avec l’Afrique

Nicole Bricq

La France se trouve dans une condition  peu avantageuse dans ses échanges commerciaux avec l’Afrique. La chine, l’Inde et le Brésil font écran avec l’élévation de leurs investissements dans le continent.

La Ministre des Finances du Nigéria, Ngozi Okonjo-Iweala n’a pas caché ses craintes sur le sort de la France dans le rapport commercial franco-africain. « Nos partenaires traditionnels comme la France pourraient avoir à travailler un peu plus dur pour nous convaincre de travailler avec eux » a-t-elle déclaré. Elle a fait appel aux autres pays d’investir en Afrique pour ne pas rater les occasions qui s’offrent maintenant devant eux.

De son côté, Nicole Bricq le chef de fil du ministère du commerce extérieur a montré sa volonté à investir en Afrique. Les résultats baissent à la moitié dans les pays d’Afrique francophone puisque le flux commercial a chute de 31% à 13% en Côte d’Ivoire et de 36% à 14% au Cameroun. Pour les pays africains anglophones, la part de la France est de 3.6 %. Une proportion faible comparée à celle des Etats-Unis (8.2%) ou de la Chine (18.5%).

Laisser un commentaire